la fourmis noire

 

Le traitement contre les fourmis

Traitement contre les fourmis noires
Elles font principalement leurs nids dans la terre, c’ est donc pour ça  qu’ on les trouve  surtout dans les jardins.

Cependant, il arrive qu’elles s’installent dans le faux plafond d ‘une cuisine ou d ‘une salle de bain.

Le traitement contre les fourmis noires se fait en trois étapes
1/ examen des lieux et évaluation de l’infestation.
2/ obstruer, si cela est possible les accès.
3/ traitement ciblé par pulvérisation basse pression, par poudreuse ou gel alimentaire.

Un traitement préventif, contre les fourmis ailées (Essaimage) peut être fait au début de la belle saison.
Ce travail est toujours garanti.

Devis gratuit par mail ou téléphone.

Pour nous contacter

+32485082114

Pour en savoir plus

Les fourmis sont des insectes sociaux de la famille des formicidae. Comme les guêpes et les abeilles, elles appartiennent à l’ordre des hyménoptères. C’est un groupe diversifié qui compte plus de 12.000 espèces. Elles vivent en colonies, et les nids peuvent être constitués de millions d’individus, généralement répartis en femelles stériles, en mâles fertiles et en femelles fécondes (« reines »). Leur taille varie de 2 à environ 25 mm. Leur couleur peut varier également : la plupart sont de couleur rouge ou noire. Mais d’autres couleurs peuvent aussi être observées. Au printemps, la reine fait un nid et pond ses œufs. Les œufs mettent de 3 à 4 semaines pour éclore en larves, qui se nymphosent ensuite. Les larves sont nourries par les sécrétions salivaires de la reine jusqu’à complet développement.

Cycle de vie des fourmis

Un cycle de vie entier prend environ 2 mois, mais un nid peut persister pendant plusieurs années.

Fourmi Pharaon (Monomorium pharaonis)

Pratiquement invisible à cause de sa petite taille.

C’ est une espèce invasive devenue pratiquement cosmopolite. Malgré ce que son nom pourrait suggérer, elle n’est pas originaire d’Égypte (mais plus probablement d’Afrique occidentale).

Donc, en climat tempéré, elle ne survit qu’à l’intérieur des bâtiments chauffés. Elle affectionne tout spécialement les serres tropicales et aussi les hôpitaux et autres établissements médico-sociaux, les restaurants d’entreprise et tous les bâtiments bien chauffés.

Elle multiplie ses colonies par bourgeonnement, à l’instar de presque toutes les autres fourmis de petite taille comme la fourmi d’Argentine (linepithema humile) et la petite fourmi de feu (wasmannia auropunctata, chaque nid « satellite » comprenant plusieurs reines pondeuses, ce qui rend son éradication difficile une fois qu’elle est installée en nombre. On peut cependant contrôler sa croissance par des campagnes répétées d’appâts empoisonnés.

Contrairement à la petite fourmi de feu (wasmannia auropunctata) qui lui ressemble superficiellement, la fourmi pharaon ne pique pas. Elle ne possède qu’un aiguillon atrophié, beaucoup trop faible pour percer la peau humaine.

Le traitement contre ces fourmis n’est pas contraignant pour les locataires.